• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Rarement une période économique et sociale n’aura été autant porteuse de dangers et d’incertitudes pour l’avenir de l’ensemble des salariés... Contradictoirement, rarement la séquence qui s’ouvre ne nous aura offert la possibilité de construire un mouvement capable d’inverser la courbe des remises en cause et des mauvais coups, en plaçant au centre du jeu les propositions, les idées et les valeurs que défend la CGT.

    Indéniablement, l’état d’esprit des salariés semble plus favorable à la mobilisation : les luttes se multiplient partout dans le pays, touchent tous les secteurs, traversent les entreprises — publiques comme privées… Des luttes porteuses de revendications concrètes, souvent victorieuses. Une évolution d’état d’esprit qui peut contribuer à amplifier les mobilisations... à condition que la CGT prenne grand soin de ne pas abandonner le terrain de l’entreprise, d’y mettre en débats ses propositions et d’y élaborer des revendications avec les salariés.

    Tous les éléments semblent être réunis pour contraindre gouvernement et patronat à répondre aux attentes légitimes des salariés et des retraités. Pour ce faire il est certes nécessaire d’amplifier le mouvement dans les entreprises, mais il faut également, de toute évidence, créer les conditions de leur convergence. C’est dans ces conditions et avec cet objectif que, sans attendre, la CGT prend l’initiative de faire du 19 avril 2018 une journée de convergences revendicatives et de luttes interprofessionnelles.


    votre commentaire
  • Le 8 mars aura lieu journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Pour l’occasion, une grande enquête est menée sur les violences au travail. En l’espèce, depuis 20 ans les chiffres ne bougent pas : 20% des femmes subissent ou ont subi des violences sur leur lieu de travail. Pourtant, 82% des employeurs n’ont toujours pas mis en place des mesures de prévention. Cela peut changer.

    Pour répondre à cette enquête, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://8mars15h40.fr/grande-enquete/

    Officialisée par les Nations Unies en 1977, la « journée internationale des femmes » trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.
    « La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux » Simone de Beauvoir.


    votre commentaire
  • Pour cette nouvelle année recevez

    12 mois remplis de petits bonheurs

    52 semaines de richesses

    365 jours d'amour et d'amitié

    8760 heures de pleine santé

    52600 minutes de joie de vivre

    3153600 secondes de paix

    Résultat de recherche d'images pour "voeux 2018 originaux"


    votre commentaire
  • Bon nombre d’entre vous nous ont demandé des exemples concrets que pouvait apporter cette nouvelle loi travail XXL.

    Un article récent (libération) explique les futures possibilités d’un patron sur la gestion de son personnel.

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Un peu d'humour:

     

     

     


    votre commentaire